Pourquoi rejeter la privatisation des terres

Home| Sitemap | Contact Us

Pourquoi rejeter la privatisation des terres
By :Oakland Institute
25 February 2021

C’est notre terre, Pourquoi rejeter la privatisation des terres coutumières

L`Oakland Institute publie C’est notre terre, Pourquoi rejeter la privatisation des terres coutumières, un document éducatif qui démystifie les arguments utilisés pour privatiser les terres dans le monde, tout en démontrant comment les systèmes fonciers coutumiers sont essentiels pour protéger les moyens de subsistance et assurer le développement durable pour la population et la planète.

La privatisation des terres sert systématiquement les intérêts des investisseurs privés et des sociétés multinationales au détriment du bienêtre et de milliards d’habitants de notre planète, du climat et de l`environnement. Que ce soit par le biais d`efforts d’étendre les titres de propriété privée ou de la mise à disposition de terres coutumières pour des investissements privés ou des projets dits de « développement », la marchandisation des terres entraîne l`iniquité, la dépossession et le déplacement.

La privatisation des terres n`offre pas aux communautés la sécurité et la stabilité dont elles ont besoin pour survivre. Alors que l`insécurité foncière reste un problème pressant dans le monde entier, la privatisation n`est qu`un autre moyen pour les intérêts privés et les sociétés multinationales de poursuivre colonisation et exploitation des ressources naturelles, tout en aggravant la crise climatique.

Produit à la demande de nos partenaires, des organisations locales qui sont en première ligne de la lutte contre les accaparements de terres, C’est notre terre fournit aux communautés locales des arguments concrets, avec des faits et des chiffres, pour opposer le vol de leurs terres et de leurs ressources.

Article originale

Image : Oakland Institute.


Land Times

HLRN Publications
The human right to adequate housing (HRAH)



All rights reserved to HIC-HLRN -Disclaimer